A qui s’adresse le Stretching Postural ® ?

A tout type de public, des adolescents aux personnes âgées. Chaque posture est adaptable selon ses capacités respectives, souplesse, pathologie temporaire (ex : tendinite ou post opératoire), ou pathologie installée (ex : arthrose).

Les postures sont construites progressivement, chaque élève la réalise selon ses possibilités et sa morphologie.

La durée du cours est d’une heure. Il se déroule sur une trame bien définie.

Il y a des bénéfices secondaires, sur le plan mental ou nerveux, celui de redynamiser ou de relâcher les tensions. Ces effets sont notables dès le premier cours.

posture

La méthode et son but

Créé par Jean-Pierre Moreau, kinésithérapeute, c’est un ensemble de postures d’auto-étirement et de contractions volontaires, réalisées à l’aide de techniques respiratoires, dont le but est de favoriser une régulation tonique.

Il permet de travailler sur les muscles profonds, de renforcer la structure posturale, d’associer tonicité et souplesse.

Quelques effets bénéfiques supplémentaires :

  • Soulager les problèmes de dos

  • Améliorer le schéma corporel

  • Compenser les effets du stress

  • Compléter la préparation sportive

 

Une autre approche du Stretching Postural :

EXTRAIT DU LIVRE « AU CŒUR DU STRETCHING POSTURAL® », écrit par les formateurs, Laurence Moreau (fille de Jean-Pierre Moreau) et Lionel Barbier, et du mémoire rédigé par Magalie Barbier (petite fille de Jean-Pierre Moreau)

Jean Pierre Moreau était kinésithérapeute spécialisé dans le milieu sportif et s’est beaucoup intéressé aux performances des athlètes ainsi qu’a leur posture statique et, par conséquent, à leur dos.
Son postulat d’origine a été : « la maîtrise du mouvement commence par la conscience et la connaissance du corps immobile »
Dans les années 60, après la création du centre médical de recherche au sein de l’institut national des Sports, il entame une analyse des méthodes d'entrainement des athlètes de haut niveau. Un bon nombre de sportifs pratique, en complément de leur programme spécifique, sa technique qui, progressivement, devient le Stretching Postural®.
Les résultats ne se font pas attendre : l'athlète peut ainsi améliorer sa tonicité, faire progresser sa souplesse et mieux maitriser son mental. Le Stretching Postural® a pris son allure définitive autour de 1980.
Son exercice a permis d'élargir son esprit critique envers les méthodes de traitements proposées a l'époque. Son interrogation s'est portée sur l'inégalité de chaque individu devant la douleur et les déséquilibres.
Il a eu l'idée d'utiliser le physique pour activer le mental.
Le concept en est simple, mais impose une grande rigueur.
Tout, dans le Stretching Postural®, est codé et codifié ; ceci induit une canalisation de l'esprit sur le corps.
La volonté et l'implication personnelle en font une école de la découverte du corps.
Le jeu de la contraction musculaire et de l'étirement est un apprentissage patient dans le but de tutoyer le domaine de la sensation.
Jean Pierre Moreau opposait la notion de "conscience de soi" et "l'image de soi".

Le corps devient le terrain de l'observation, le reflet de la personnalité et le tremplin vers une nouvelle considération du physique.